Label Beauté, Make-up

L’autobronzant en poudre, réalité ou fantasme ?

Traumatisée depuis mes premiers essais par l’autobronzant, je cherche toujours la solution idéale, celle qui saura me réconcilier avec lui. Tous les ans, une nouvelle innovation arrive sur le marché pour conquérir de nouvelles utilisatrices. L’année dernière, gros coup de coeur pour l’addition concentré éclat de Clarins, des petites gouttes à mélanger à sa crème de jour, impossible de se rater, tout en légèreté et uniformité.

La nouvelle innovation vient de chez Vita Liberata, un expert en autobronzant. La mousse, grand classique de la marque, est un incontournable pour un corps halé sans traces. Ils arrivent pour cet été avec une poudre autobrozante. Vendue avec un kabuki composé de poils hyper doux, elle ressemble à une poudre libre solaire classique.

L’application se fait soit par-dessus son fond de teint liquide ou sa crème de jour. Pour prélever la poudre, il faut se munir du kabuki et récupérer un peu de poudre dans le couvercle pour ensuite la déposer sur les pommettes comme un blush, puis sur le front, le nez et le menton. Pour uniformiser, il faut fondre avec le pinceau sur tout le visage, le cou et le décolleté. C’est très simple et l’effet final est superbe. J’ai opté pour la teinte la plus claire et aucun effet orange à l’horizon. Le hâle est léger, pas de paillettes, mais de la lumière. L’étape poudre solaire est totalement réussie.

Parlons de l’effet autobronzant, après une semaine d’applications quotidiennes, toujours rien. A chaque démaquillage, retour à la case blanche. Aucune impression d’avoir appliqué de l’autobronzant. Un peu décevant pour un … autobronzant ! Pourtant j’ai essayé avec une simple crème de jour, avec un fond de teint liquide et même sans rien.

Mais, pour une poudre solaire, je n’ai jamais obtenu ce résultat final avec un autre produit alors même si le côté autobronzant ne fonctionne pas sur moi, il est certain qu’elle va continuer à faire partie de ma routine make-up. Si certaines d’entre vous l’ont testé, je serai curieuse d’avoir vos avis !