Clarisonic 1
Label Ingénue, Soin

Aventure Clarisonic – Episode 1

Il a fallu 1 mois avant que je craque. La Clarisonic, j’en avais tellement entendu parlé, tellement lu d’articles à son sujet. Je ne savais plus quoi en penser. Il y les pro-Clarisonic qui sont vraiment des accros, elles vivent la religion Clarisonic et ne jurent que par elle et les anti-Clarisonic qui appelleraient presque cet objet, une arme. Difficile de faire un choix et de savoir qui croire. Même les professionnels ne sont pas d’accord.

Alors comment faire pour avoir son propre avis ? Tester soi-même ! Je ne suis pas une grande amatrice du nettoyage de visage à l’eau (oui je sais, c’est mal). Je n’ai pas encore trouvé de technique pour pas mettre d’eau partout, ne pas trop me mouiller les cheveux, du coup je préfère les nettoyages avec du coton. Ce qui est sympa avec la Clarisonic, c’est qu’on peut aller sous la douche avec. On peut utiliser le produit que l’on veut (bonne astuce pour pouvoir tester plein de produits en plus) et on peut choisir la tête en fonction de sa peau. J’ai pris une tête « Deep Pore » pour enlever ce qui m’énerve le plus sur ma peau, les points noirs ! Après toutes mes lectures à son sujet, j’ai retenu 2 choses : que c’est à utiliser avec modération (comme un exfoliant) et qu’il y a cette fameuse crise des 3 semaines. Il paraîtrait qu’au bout de 3 semaines d’utilisation, une poussée de boutons apparaît. Cette crise est l’élément qui m’a fait le plus rebuté pour mon achat. Mais je vais prendre le risque …

Pour le moment, je ne l’ai utilisé qu’une seule fois. La sensation est agréable. On n’a pas l’impression de frotter mais plutôt de caresser. C’est vraiment (trop) rapide, seulement 1 minute, je serais bien restée 30 minutes à me laver le visage. Comme une sensation addictive, j’ai envie de recommencer tout le temps, je comprends maintenant pourquoi celles qui l’ont adopté en sont vraiment « fan ». Et c’est vrai qu’une fois propre, la peau est très propre. Evidemment, je n’ai pas encore pu observer les bienfaits de la machine. Voilà pourquoi il y aura d’autres épisodes à cet article, comme peut-être (mais je n’espère pas mais vraiment pas !), la crise des 3 semaines !

Label Ingénue

Il y a 8 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *